Description

Les impulsions lumineuses contrôlent le métabolisme dans le corps humain bioélectrique (environ un trillion par seconde). Des processus biochimiques complètent simultanément ce processus. De nos jours, le corps est mis au défi et affaibli individuellement par le stress de la performance et les fortes influences environnementales, en fonction de la situation géographique de la vie.

Le nombre d'électrosensibles, par exemple, augmente de manière drastique et leur état physique devient plus dramatique. Ce graphique informé propose pour cela une conversion de fréquence pour éliminer les situations perturbatrices et activer les forces d'autoguérison. Le corps peut ainsi se réajuster à un niveau naturel grâce à son intelligence corporelle.

Soutien à l'ordre (cohérence) de l'équilibre biophotonique dans le corps humain (la lumière des cellules). Stabilisation de la lumière dans la cellule par des électrons libres. Cette fonction permet également de réguler à nouveau le flux d'énergie sur les méridiens (lumière - acupuncture sans aiguilles). L'effet durable de cette transformation de fréquence varie d'une personne à l'autre. Voir aussi : Recherche sur les biophotons du professeur Dr Albert Popp.